Instagram : impossible d’échapper à la réalité sur la plateforme !

Instagram

Le réseau social Instagram s’implante de plus en plus dans les habitudes et le nombre d’utilisateur ne cessent d’accroître.

Les utilisateurs postent des photos de lieux exotiques, de plages, des confections pâtissières, des slogans féministes et environnementaux. La pandémie ainsi que le mouvement Black Lives Matter ont d’ailleurs mis Instagram sur orbite.

Instagram est une plateforme très privilégiée

Il y a de cela 10 ans, les utilisateurs d’Instagram n’aimaient pas poster la photo de leur smoothie. Ils se disaient qu’ils feraient l’objet de railleries. Au fil des années, ils ont créé des comptes pour se rendre plus utile. En effet, les gens à travers le monde vivent du chômage, de la maladie, du racisme, du harcèlement sexuel et des violences de tout genre.

Plusieurs comptes ont été créés au quotidien et dédiés à des engagements de tout genre. Il s’est avéré que la base d’abonnés d’Instagram a doublé car les utilisateurs font plus que poster des photos. Ils sont à la recherche d’un certain équilibre. Les utilisateurs amplifient les messages et pétitions sur ce réseau social attirant plus de monde.

Le décès de mort de George Floyd en mai 2020 avait suscité plusieurs manifestations contre les injustices raciales et les brutalités policières. Cet Afro-américain est étouffé par un policier européen qui s’est servi de son genou. Le confinement dû au Covid19 a poussé les utilisateurs à passer plus de temps sur les réseaux sociaux.

Pour la tenue des élections américaines et face au fléau de la désinformation, les internautes se sont rués vers Instagram pour trouver des conseils. Des appels pour signer les pétitions, pour réaliser des dons ou pour envoyer des messages à des élus se sont démultipliés en ligne.

Une bonne cible pour plus de popularité

Des célébrités n’hésitent pas à passer par Instagram pour se faire plus connaitre. Kourtney Kardashian et Hillary Clinton ont d’ailleurs donné dans la foulée les clés de leurs comptes durant 24 heures à certaines personnalités afro-américaines. Le but était de mettre en valeur sur le réseau social leur parole.

Instagram est utilisé de plus en plus pour assurer la mobilisation politique. Il est préféré aux autres plateformes. Cette application consacrée au début aux photos artistiques a découvert un énorme potentiel politique. La plateforme a procédé en 2016 au lancement des stories. Ce sont des posts qui disparaissent au bout de 24 heures. Instagram a ajouté aussi de manière progressive des outils de partage.

Elle s’est tournée vers les publics cibles tels que les adolescents et les trentenaires très présents sur Instagram pour les mouvements politiques. On note une incroyable combinaison des amis, des organisations militantes et des communautés d’intérêts. Les gens préfèrent y passer plus de temps.

Des problématiques très intéressantes

Les résultats avec Instagram sont plus tangibles. Les campagnes contre l’injustice, les violences, la défense de l’environnement reçoivent plus d’adhésion des autorités à divers niveaux, des avocats et des célébrités. Instagram a permis de désavouer certains gouvernements. Les militants des mouvements écologiques et autres rallient plus facilement les jeunes en passant par Instagram.

C’est le témoignage de Greta Thunberg, une militante suédoise. Elle a rallié plusieurs jeunes de par le monde entier pour réussir son combat pour l’environnement. Pour défendre la nature, les militants et internautes ne cessent de publier des photos d’animaux en détresse, des polaires avec une habitation détruite ou des koalas ayant des pansements en raison des incendies australiens.

Ailleurs sur le web

Par Marie Durant

Redactrice web passionnée par la vie des peoples et des célébrités, j'aime écrire sur leur vie et partager leurs histoires avec mes lecteurs.