Affaire Alexia Daval : sa mère lit la dernière lettre d’amour d’Alexia pour Jonathann !

Alexia Daval

Le troisième jour du procès sur le meurtre d’Alexia Daval a été riche en émotion. Une mère implorante, un accusé au bord des sanglots, et puis il y a cette lettre laissée par la victime.

Toutes sortes de chamboulements dignes d’une série télévisée se sont succédé dans la Haute-Saône à Vesoul. Et il faut admettre que la lecture de cette dernière lettre laissée par le sujet principal de l’histoire n’a pas du tout aidé à apaiser la tension.

La mère de la victime souhaite garder les meilleurs souvenirs de sa fille

Depuis le tout début de cette histoire, l’accusé, qui n’est autre que le mari de la victime a toujours insisté sur le caractère plutôt fort de sa femme. C’était une femme dominante, pire humiliante ! Voilà en gros ce que Jonathann Daval a évoqué devant les tribunaux pour défendre sa cause. Une évocation qui est un peu trop pour la mère de la victime, Isabelle Fouillot.

Désireuse de défendre la mémoire de sa défunte fille, elle est revenue devant la cour avec une ancienne lettre écrite par Alexia Daval à destination de son amoureux. C’est une lettre prévue pour le Saint Valentin et qui a visiblement secoué toute l’assistance.

Dans les pleurs, la maman d’Alexia lit les quelques lignes écrites sur la lettre. Dans celle-ci, on ne trouve que des mots doux laissés par une femme amoureuse et des requêtes pour être aimée en retour. On voit même sur le bas de la page quelques mots comme si tu m’aimes, prends soin de moi. C’est tout à fait compréhensible si l’ensemble de la cour de justice s’est retrouvée totalement chamboulée.

L’accusé, Jonathann Daval, avait fait des aveux !

Au début de ce procès, Jonathann Daval a avoué le meurtre de sa femme. Cependant, il a vite revenir sur ses paroles en insistant sur le fait qu’il a été victime d’un complot familial. Probablement à cause des conseils de ses proches, car finalement, il a avoué son crime.

Effectivement, après une lourde confrontation avec ses beaux-parents, le jeune homme a fini par reconnaître être le coupable de la mort de sa compagne. La mère de cette dernière, malheureuse d’avoir perdu sa fille chérie et de retrouver un gendre avec une vie détruite a imploré celui-ci de dire juste la vérité.

En plein procès, elle a même lancé à son gendre quelques mots comme « sois un homme et prend tes responsabilités. Tout le monde souffre de cette situation, nous, toi et ta famille aussi ». Voilà en gros ce qu’Isabelle a déclaré dans l’émotion.

À la sortie du procès, la pauvre mère a annoncé qu’elle souhaiterait que cette lettre touche son gendre. Elle aurait aimé que ce dernier la regarde pendant qu’elle lisait la lettre, mais il s’est juste contenté de garder la tête baissée. Quant à la mère d’Alexia Daval, elle n’a qu’un seul souhait, que ce son gendre ait compris le message et qu’il accepte ses méfaits. « Je veux juste la vérité ». Voilà ce qu’elle a affirmé.

Ailleurs sur le web

Par Marie Durant

Redactrice web passionnée par la vie des peoples et des célébrités, j'aime écrire sur leur vie et partager leurs histoires avec mes lecteurs.