NASA : l’agence spatiale américaine connaît le nombre de planètes habitables !

NASA - Planètes habitables

Depuis des siècles, les hommes se posent la question sur l’existence ou non de vie extraterrestre. Les progrès de la NASA dans ce domaine sont des pas de fourmis par rapport à l’immensité de l’univers.

L’eau est indispensable pour être habitable

Les recherches pour déterminer la possibilité ou non de vie extraterrestre ne date pas d’hier. En tout cas, les chercheurs se basent toujours sur la présence de l’eau, sous n’importe quelle forme, comme condition principale de développement d’une source de vie.

De l’eau sur la lune d’après la Nasa
De l’eau sur la lune d’après la Nasa

D’autre part, les scientifiques ne tiennent pas compte des étoiles de type naine rouge dans leurs études. En effet, elles sont moins chaudes et plus petites que le Soleil. De plus, à cause de leurs colères répétées, leur environnement reste très inhospitalier pour permettre le développement d’une forme de vie sur les planètes de leur système.

Pour rappel, le Soleil est âgé de 4,6 milliards d’années et il est classé parmi les étoiles de type naine jaune. La température a sa surface est de près de 5 500 °C. Aujourd’hui, il est environ à la moitié de son existence. Ce qui permet aux scientifiques d’affirmer que son espérance de vie peut favoriser le développement et également le maintien des formes de vie.

300 millions de planètes habitables d’après la NASA

Les recherches menées actuellement sur Mars et la Lune ne permettent pas pour le moment de dire la présence de vie sur ces planètes. Mais la NASA continue ses recherches concernant des planètes beaucoup plus lointaines. Et le dernier rapport de l’agence américaine fait état de 300 millions de planètes qui pourraient être habitables dans la Voie lactée.

300 millions de planètes habitables
300 millions de planètes habitables

Afin de pouvoir tirer cette conclusion, les scientifiques ont exploité les données transmises par le satellite Kepler qui était actif de 2009 à 2018 et du satellite Gaia. Ce dernier a contribué au tri des étoiles dont le flux d’énergie était identique à celui du Soleil et qui avaient approximativement le même âge.

Ce qui a permis aux scientifiques de se concentrer uniquement sur les étoiles identiques à notre Soleil au sein de notre galaxie. Ainsi, ces chercheurs ont jugé qu’environ la moitié d’entre elles peut avoir dans leur système une planète rocheuse. Sur la surface de cette dernière, il est possible qu’il y ait de l’eau sous forme liquide pour une longue durée. Il s’agit d’ailleurs d’une des conditions incontournables pour le développement de toute forme de vie, comme nous la connaissons à l’heure actuelle.

Système une planète rocheuse
Système une planète rocheuse

Pour résumer, les scientifiques estimes que le nombre de planètes dans la galaxie qui pourraient abriter une forme de vie est de 300 millions. Mais il est encore impossible de prévoir une expédition puisque les planètes les plus proches se trouvent à 20 ou 30 années-lumière de la Terre. Il faudra donc attendre jusqu’à 2030 pour savoir si nous sommes les êtres vivants dans la galaxie ou non.

Ailleurs sur le web

Par Marie Durant

Redactrice web passionnée par la vie des peoples et des célébrités, j'aime écrire sur leur vie et partager leurs histoires avec mes lecteurs.