Voiture et grêle : les étapes d’indemnisation auprès de l’assurance

Afficher Masquer le sommaire

Les orages qui ont touché le pays ont laissé de gros dégâts derrière eux notamment à cause de la grêle et du vent. De façon très localisée comme à Lyon par exemple, des orages de grêle ont frappé les voitures par dizaines, de quoi en faire pâlir les assureurs.

Si votre voiture se trouvait dehors, le passage de l’orage aura laissé des traces sur la carrosserie mais surtout sur les carreaux ! Comment faire fonctionner l’assurance voiture après des dégâts de grêle sur un véhicule ? Y- a-t-il une franchise ? Les explications.

Les dégâts que peut faire la grêle sur une voiture

Chaque année en France, la grêle peut causer des sinistres chiffrés à plusieurs millions d’euros de dégâts sur les bâtiments et les véhicules ! Quand les grêlons sont de la taille de balles de golf, elles peuvent même causer des dommages corporels !

Sur une voiture, la grêle peut littéralement la déformer :

  • carrosserie abimée
  • bosses sur le toit
  • capot déformé.
  • bris des vitres, pare-brise ou même les phares
Grêle sur le capot : l'assurance peut prendre en charge, selon votre contrat

Au niveau des vitres, certaines fissures peuvent être réparées sans forcément tout changer : si l’impact mesure moins de 2 cm de diamètre et qu’il n’est pas situé dans le champs de vision du conducteur, votre assurance auto ne vous fera pas changer l’intégralité du carreau, préférant injecter une résine (mais ça c’est l’expert qui le décide).

Comment savoir si mon assurance auto couvre les dommages causés par la grêle ?

Quand vous souscrivez à une assurance habitation, vous n’avez pas besoin de vous poser la question : votre logement sera assuré automatiquement contre la grêle, ce qui n’est pas le cas avec son assurance voiture.

Si vous êtes dans une région dans laquelle il y a régulièrement des orages de grêle et que vous n’avez pas de garage pour abriter votre véhicule, renseignez-vous bien auprès de votre assurance sur les conditions de remboursement, avant de signer votre contrat.

Quels sont les types d’assurance et franchise face à la grêle ?

Selon votre assurance et votre contrat, vous aurez peut être un montant qui restera à payer à votre charge, franchise variable selon l’assurance.

Si vous êtes assurés au tiers collision

L’assurance véhicule au tiers ne prend pas en compte les réparations sur votre voiture. Cabossage, débosselage, changement de vitre ou carreaux passagers : tout cela serait à vos frais !

Donc si vous êtes assuré au tiers pour une vieille voiture par exemple, ne prenez pas la peine de monter un dossier d’indemnisation suite à des dommages causés par la grêle car votre assureur ne pourra rien faire !

Si vous avez une assurance « tout risque »

Si vous avez souscrit à une assurance tout risque, dans ce cas vous serez indemnisé car ce type de contrat d’assurance véhicule inclut une assurance « force de la nature », c’est-à-dire tous les aléas liés à un événement climatique ou une catastrophe naturelle. La grêle en fait partie.

Et bien sûr, vous ne serez pas indemnisé uniquement pour les vitres ou carreaux mais pour l’ensemble des dommages causés au véhicule, carrosserie comprise.

Il y a une solution intermédiaire : l’assurance bris de glace ?

Est ce que c’est possible d’assurer un véhicule au tiers et d’être couvert quand même en cas de détérioration par la grêle ? Oui si vous avez souscrit à une option « bris de glace » ! Si par malheur un orage de grêle vient frapper votre véhicule, vous pourrez alors faire fonctionner votre assurance auto et être indemnisé ! Mais comme l’évoque le nom de l’assurance complémentaire, ça ne fonctionnera que sur les vitres et le pare brise : en aucun cas vous ne pourrez espérer faire réparer votre carrosserie si les grêlons l’ont déformés.

Renseignez vous au moment de l’ouverture du contrat car certaines assurances bris de glace couvrent mieux que d’autres et prennent en charge plus ou moins de partie vitrée de la voiture.

Par exemple, pour certaines assurances, c’est uniquement le pare-brise, d’autres prennent en compte aussi les vitres arrières mais pas les custodes ou les fenêtres, certaines encore prennent en compte l’ensemble des vitres du véhicule ainsi que les phares ou même le toit panoramique  

Votre voiture est détruite par la grêle : les étapes du constat au remboursement du sinistre

A partir du moment où la grêle est tombée sur votre voiture, vous avez 5 jours pour déclarer l’incident à l’assurance. Il faut respecter ce délai sinon la garantie d’assurance ne fonctionne plus. Pour renforcer votre dossier de déclaration auprès de l’assurance, prenez des photos de votre véhicule, c’est plus simple pour expertiser les dommages.

Attendez le passage de l’expert, c’est lui qui estimera si la voiture doit avoir les vitres réparées avec de la résine ou si elle doit être entièrement changée). L’expert analysera aussi la carrosserie pour estimer le montant des réparations.

Pour certaines assurances, il peut y avoir un reste à payer ou une franchise.

A part une bonne assurance contre les catastrophes naturelles, comment se prémunir contre la grêle ?

Si vous êtes dans une région dans laquelle les orages de grêle sont fréquents, couvrez-vous au niveau de l’assurance auto, sauf si votre véhicule ne craint rien ! Cependant, d’autres solutions existent pour protéger son véhicule

Solution 1 : le Garage tout simplement, ou des abris autos : encore faut-il avoir le temps de rentrer la voiture car la violence d’une tempête ou des orages de grêle peut être aussi surprenante que la vitesse à laquelle ils arrivent.

Solution 2 : les protections de voiture

Les couvertures de protection anti grêle : si vous n’avez pas d’abris pour votre voiture, il existe des couvertures rembourrées qui vont protéger votre véhicule des impacts. A privilégier si vous habitez dans une zone touchées par les catastrophes naturelles.

Accueil / Assurance / Voiture et grêle : les étapes d’indemnisation auprès de l’assurance