Notre site web utilise des cookies pour améliorer et personnaliser votre expérience et pour afficher des publicités (le cas échéant). Notre site web peut également inclure des cookies provenant de tiers comme Google Adsense, Google Analytics, Youtube. En utilisant le site web, vous consentez à l'utilisation de cookies. Nous avons mis à jour notre politique de confidentialité. Veuillez cliquer sur le bouton pour consulter notre politique de confidentialité.

StopCovid : tout le monde sera traqué pour stopper la propagation du Covid-19

Le Covid-19 est certainement le dernier des virus en date qui a su traverser les continents et qui a fait ses victimes dans les quatre coins du monde sans que l’on puisse rien faire.

Le confinement est déjà arrivé à son terme en France, mais le danger est toujours là. C’est pour cela que le gouvernement est en quête des stratégies efficaces pour stopper la propagation de la pandémie du coronavirus. Alors, il envisage de traquer la population afin de contrôler encore plus la propagation du virus. D’ailleurs, la décision concernant le traçage des habitants a déjà été votée à l’Assemblée.

Traçage des malades : les pour et les contres

La France qui gère plus ou moins la pandémie a pris la décision d’écouter les solutions proposées par les experts afin de stopper totalement la propagation de la maladie. Ainsi, l’idée de traquer les habitants pour connaitre leurs allées et venues a été votée à l’Assemblée.

Les avis des Français concernant cette nouvelle mesure semblent plutôt déchirés, car beaucoup se plaignent de la violation de vie privée, tandis que certains l’approuvent, convaincus que c’est un moyen efficace pour résoudre une bonne fois pour toutes cette situation.

Bonne ou mauvaise idée, telle est la question qui se pose partout. D’une part, c’est une bonne idée, car on peut tracer facilement les cas positifs afin de les prendre en main rapidement avant qu’ils ne contaminent ses proches. D’autre part, c’est une violation de vie privée en bonne et due forme, car il n’y aura plus de secrets sur les déplacements de chacun. De plus, cela risque de semer la panique auprès des habitants.

En effet, une personne ayant su qu’elle était proche de quelqu’un atteint du Covid-19 va certainement se presser à aller à l’hôpital ou dans des services compétents pour faire un test. En toute logique, les hôpitaux vont une fois de plus être surchargés.

La stratégie et votée, mais les autorités semblent encore en désaccord

Ainsi, les membres du gouvernement se sont convenu de mettre en place une simple application qui permet de traquer les Français. Cependant, des avis contradictoires semblent se profiler même entre les mêmes membres qui ont décidé de le voter.

D’ailleurs, l’opposition estime que le chef d’État ne peut pas faire qu’à sa tête et qu’il ne peut décider cela tout seul surtout en cette période difficile. Quant à Fabien Roussel en particulier, il n’était pas d’accord même pour le déconfinement.

Mais il n’était pas le seul à trouver quelques choses à dire à propos de cette nouvelle mesure. En effet, le secrétaire d’État aux numériques, Édouard Philippe, a estimé qu’il n’y a pas un projet finalisé. Ainsi, il serait complexe de se pencher sur sujet durant cette période.

D’autres membres du gouvernement comme Édouard Philippe ont affirmé que ce n’est pas encore la priorité en cette période de crise. Ainsi, beaucoup ont choisi de changer d’avis bien que l’idée soit déjà votée entre eux. Quant aux citoyens, ils restent toujours dans l’incertitude.

Jusqu’à maintenant, rien n’est encore sûr et le projet de traçage n’est pas encore mis en place. Rassurez-vous, le gouvernement n’a pas encore accès à vos informations personnelles à l’heure actuelle. On attend encore de savoir quand ce projet va être déployé.

Des inquiétudes face à StopCovid

Si l’Assemblée semble en parfait accord pour voter une telle stratégie, ce n’est pas le cas des habitants qui ne se montrent pas moins inquiets face à cette nouvelle mesure.

En effet, si vous étiez tracé, vos informations personnelles seraient forcément collectées. Dès que la propagation du Coronavirus a pris une telle ampleur, le gouvernement s’est rapidement tenu d’informer les habitants avec un SMS. Si le gouvernement ne collecte déjà les données des Français, comment pourra-t-il envoyer un tel message à chacun ?

Application StopCovid

Effectivement, il a passé par les opérateurs, mais cela montre clairement que les données ne sont pas réellement privées. Ainsi, l’idée de tracer les malades ne pourra pas être une bonne chose. Cependant, le gouvernement a précisé que la mise en place de l’application sera volontaire, mais si c’est comme ça, serait-elle utile ?

Par Esteban Cardot

Auteur de publications dans de nombreux domaines, ce diplômé en marketing digital sait s'appliquer à la tâche pour offrir aux lecteurs la bonne information.

Ailleurs sur le web

A voir aussi